Skip to main content
0

4 JANVIER 2023, 

J’ai commencé à répéter avec plusieurs metteurs en scènes qui me permettent d’avoir du recul sur mon travail scénique. 

Ils ont tous des visions différentes sur mon travail. Mais après les séances de travail il en sort toujours la même réflexion celle de se faire confiance. 

Tout est possible sur scène, la seule limite de l’artiste est son imagination, et j’aime ça. 

Comme tout artiste il y a une évolution dans la création, selon les périodes de la vie, des expériences, les inspirations, les voyage, les rencontres … et la scène, la rencontre avec public me permet de créer d’avantage, d’avoir de nouvelles idées, de savoir là où je me sens bien et de sentir les bonnes énergies du public provoque l’acte de création et de la bonne interprétation des pièces. 

J’ai créé sur certains morceaux de nouveaux arrangements pour la scène. 

Les compositions apparaissent différemment que celles sur l’enregistrement. Elles seront plus présentes, intenses et évidemment l’interprétation du moment change selon le public. 

C’est en ces points que j’aime la scène, vibrer avec public, communiquer avec celui-ci vers leur imaginaire. J’aime travailler avec le décor des lumières, crée un monde unique dans lequel musique vibre et serait transcendée par des impressions furtives et onirique. 

J’aime aussi les mots qui interrogent.

Mes dernières tournées se trouvaient en Australie et j’ai hâte de présenter un nouveau programme au public français avec forcément aussi une appréhension, car les publics du monde entier sont tous différents et j’aimerais que ma musique plaise également à mon pays d’origine. 

Close Menu